Tata, goudou et Dalida

Chansons gaies, un mardi sur deux a 20h.
Tata, goudou et Dalida

—Labi Siffre - I got the

Labi Siffre - I got the

La plus belle chanson d’amour du monde a été écrite par un garçon pour un garçon. C’est celle d’un amour qui ne se résout pas, un amour trop grand, triste et joyeux à la fois.

> télécharger

Tata, goudou et Dalida

—Bronski Beat - Smalltown Boy

Bronski Beat - Smalltown Boy.

image

A la question « Dis Tata, c’est quoi une provinciale ? », il ne faut pas répondre « un célibataire mal habillé », mais « un homosexuel qui n’a pas eu le besoin ou l’opportunité de monter à Paris ». Il conviendra alors d’ajouter : « Oh, tiens, regarde, un album de Bronski Beat ! »

Le trio anglais et pédé aborde en effet des questions très diverses allant de “comment c’est d’être une toune de province ?” jusqu’à la discrimination pénale alors subie par les homosexuels quant à l’âge du consentement, qui donne le titre à l’album.

Cela fait partie de l’histoire commune. Le départ de province et du placard devenu trop petit, vers la capitale régionale ou plus loin, nous a souvent révélé qui nous étions. Grindr n’y changera rien : il n’y a que les parisiens pour penser pouvoir pécho avec à la campagne.

> télécharger

Tata, goudou et Dalida

—O’dett - Le tsoin tsoin

O’dett - Le tsoin tsoin.

image

« Elle est merveilleuse ! » s’exclamait O’dett à la fin de chacune de ses chansons.

Travesti plein de dérision, O’dett n’hésite pas à bousculer les clients de son cabaret — et fait rire. Dans les années 30, il reprend des chansons populaires du début du siècle, parodie les vedettes et personnalités de l’époque, comme Hitler qu’il caricature en folle.

Surtout, il enchaîne les costumes féminins sur scène.  « Le transformisme est sa spécialité »¹, les chansons grivoises son péché mignon.

> télécharger

¹ Pénet Martin, « L’expression homosexuelle dans les chansons françaises de l’entre-deux-guerres : entre dérision et ambiguïté », Revue d’histoire moderne et contemporaine, 2006/4 no 53-4, p. 106-127.

Tata, goudou et Dalida

—Filles à pédés

Filles à pédés.

image

C’est les vacances ! On revient le 29 mai dans l’été.

En attendant, voici un épisode spécial « filles à pédés », avec :

Electric Six - Gay Bar
Zazie - Adam et Yves
Vii -  Ton goût des garçons
Katy Perry - Ur So Gay 
Camelia Jordana - Non non non (écouter Barbara)
Kelly - Il aimait les garçons 

Tata, goudou et Dalida

—Judy Garland and Barbra Streisand - Get Happy / Happy Days Are Here Again

Judy Garland and Barbra Streisand - Get Happy / Happy Days Are Here Again.

image

Il fut une époque lointaine où les mash-up s’appelaient encore des medleys, les rires enregistrés étaient l’exception, et Judy Garland avait sa propre émission de télévision. Hélas, CBS y met fin après un an d’antenne et 26 épisodes, dont certains deviendront des classiques. L’émission de Noël, par exemple, sera maintes fois parodiée.

Le principe est simple : Judy Garland, ex-star de comédie musicale, alterne chansons et sketches, avec ou sans invités, pendant une heure. Dans le neuvième épisode, diffusé le 6 octobre 1963, elle invite entre autres une jeune artiste prometteuse, qui vient de sortir son premier album et d’obtenir le rôle titre de Funny Girl à Broadway : Barbra Streisand.

Judy Garland a notamment l’idée d’un duo qu’elle propose au directeur musical de l’émission, Mel Torne : Judy y interprète un de ses grands titres, Get Happy, et Barbra ce qui est à l’époque son unique single, Happy days are here again. L’enregistrement de l’émission est si bon que l’épisode est monté en vitesse et diffusé à peine deux jours après avoir été tourné.

L’on dit souvent que l’émotion provoquée par la mort de Judy Garland explique pourquoi, dans la nuit du 27 au 28 juin 1969, une descente de policiers comme il y en avait plein, dans un bar gay new yorkais, a conduit aux émeutes de Stonewall. On commémore chaque année cette nuit au travers de la joyeuse gay pride, rassemblant trans, pédés, gouines et leur amis ailleurs que dans un bar sombre le samedi soir de 23h à 2h, au grand jour.

> télécharger